L'exercice                         Surveiller son poids
 La nutrition                       Prévenir les accidents
 Le sommeil                       Prévenir... pour la santé 
 L'alcool                            Accueil

S'abstenir de fumer

 

 

 

Fumer influence l’état de santé.  Composée de centaines de produits chimiques, la fumée de tabac produit dans l’organisme plusieurs effets négatifs.  À court et à long terme, elle se révèle dangereuse pour la santé et le danger croît avec l’usage.

Saviez-vous que la fumée active, contient plus de 5000 produits chimiques? La nicotine, le monoxyde de carbone, le goudron, l’ammoniaque et d’autres composés des plus nocifs.  L’ensemble de ces substances augmentent l’effort cardiaque,  de par sa plus grande demande en oxygène, favorise le développement de maladies respiratoires (emphysème, bronchite chronique) et possèdent tous des propriétés cancérigènes (cancers de bouche, pharynx, larynx, poumons, oesophage et vessie).  Bien sûr, le tabac n’est pas responsable de tous les cancers du poumon, mais près de 85 % en dépendent !

La fumée secondaire est tout autant néfaste.  La fumée de tabac que vous respirez, sans le vouloir, peut provoquer ou aggraver chez vous différentes maladies.  La fumée des autres envahit donc votre vie.  Chaque année on estime que la fumée des autres est responsable de plus de 500 cancers du poumon au Canada.

Les enfants asthmatiques ou allergiques dont un des parents fume, voient leur capacité respiratoire diminuée et ils ont, à l’âge adulte, de plus petits poumons.  Ils courent également deux fois plus de risques de faire une crise d’asthme et ils augmentent leur risque de développer un cancer.

Le tabagisme tue 40 000 Canadiens dont plus de 10 000 Québécois chaque année.  Parmi eux, 4 300 décèdent par maladies cardio-vasculaires, 3400 par cancer du poumon et 1 900 par maladies respiratoires.  Les études montrent clairement que les personnes qui ne fument pas ont un taux de cancer 15 fois moins élevé que celles qui fument.

Le tabagisme ne provoque pas que des troubles respiratoires et cancers.  Il est intéressant de savoir que l’usage du tabac favorise les maux de dos et en affecte leur guérison.  On peut l’expliquer simplement par une altération de la vascularisation des structures du dos.  Les éléments chimiques de la cigarette une fois dans le sang contribuent à détériorer les artères.  Or, les artères sont responsables de la circulation du sang et des éléments essentiels à la régénération des cellules.  En fumant, notre système se trouve intoxiqué et moins habile à transporter les bons nutriments.  La réparation des tissus lésés est par conséquent freiné.

Nul besoin dans dire davantage, il va de soi que l’usage de cigarette affecte l’état de santé.  N'hésitez pas à demander conseil à un professionnel de la santé pour recueillir de l'information sur la façon la plus appropriée pour vous pour arrêter de fumer.