L'exercice                         Surveiller son poids
 Le sommeil                       Prévenir les accidents
 La cigarette                      Prévenir... pour la santé 
 L'alcool                            Accueil

La nutrition

 

 

« Il est étonnant que l’homme ait développé un outil pharmacologique très sophistiqué et qu’il n’ait pas suffisamment exploré la complexité des aliments qu’il ingère (...) N’opposons pas cependant la pharmacologie et l’alimentation. La nutrition a un rôle essentiellement préventif, alors que la pharmacologie moderne a une démarche curative très focalisée et limitée. »

Christian Remésy

 

L’alimentation est un facteur de santé très important.  C’est la nourriture contenue dans notre assiette qui, une fois intégrée dans notre organisme par la complexe biochimie, détermine entièrement notre apparence (beauté, poids), notre état (bien-être), notre fonctionnement (comportement, performances) et, bien sûr, notre santé.   Malheureusement, encore trop d’entre nous négligent leur alimentation et s’empiffrent sans souci.  Lorsqu’on change son alimentation, les résultats sont nombreux dans de multiples directions: développement des performances physiques (sport, résistance à l’effort, au stress, etc.) améliorations psychiques (mémoire, capacité de concentration, meilleures perceptions, etc.) et suppression de troubles et maladies plus ou moins graves d’origine alimentaire.

À ce sujet, de nombreuses études scientifiques ont récemment établi que l’alimentation est le principal facteur de prévention des maladies, en particulier pour les deux premières causes de mortalité que l’on retrouve dans les pays développés: le cancer et les maladies cardio-vasculaires.

La liste des maladies et troubles de santé directement ou indirectement liés à l’alimentation comprend: le diabète, l'hypertension, l'hypercholestérolémie, la fatigue, l'obésité, l'insomnie, les allergies, les migraines, les ulcères à l’estomac, les troubles digestifs, les cancers, les rhumatismes, ..., et cette liste s’allonge de jour en jour à mesure que la recherche progresse.

D’autre part, les découvertes des nutritionnistes démontrent que l’alimentation est un facteur essentiel pour renforcer l’immunité naturelle et permettre à l’organisme de mieux faire face aux agressions de notre environnement.

Il est toujours préférable de prévenir plutôt que de guérir.  Trop souvent, les gens attendent d’être gravement malades avant de commencer à changer leur alimentation.  C’est dommage, car il est beaucoup plus souhaitable de corriger son alimentation dans le but de prévenir un problème de santé que dans le but de pallier à une maladie. Gardons à l’esprit que la plupart des maladies qui tuent prématurément (maladies cardio-vasculaires et cancers) pourraient être évitées ou retardées grâce à un changement de nos habitudes alimentaires.

La manière de bien se nourrir n’est pas différente, que l’on veuille simplement vivre mieux ou que l’on veuille prévenir ou guérir des maladies: c’est le même type d’alimentation, parfaitement adapté aux besoins des êtres humains, qui permet aux biens portants de le rester et aux malades de se soigner.

Selon les scientifiques, chacun devrait quotidiennement, pour être en bonne santé, avoir une alimentation dont 50 % des calories proviennent des glucides, 30 % des lipides et  20 % des protéines.  

Les protéines sont les constituants essentiels de la matière vivante qui permettent la reconstitution des cellules.  Il en existe d’origine animale et végétale.  On peut en trouver facilement dans les viandes, poissons et crustacés.  On en trouve aussi dans les légumes, céréales, pain, lait et fromages.

Les lipides sont une source énorme d’énergie.  Ce sont des aliments qui n’entrent en jeu que lors d’efforts prolongés, par contre ils «brûlent» beaucoup.  C’est-à-dire qu’il y a beaucoup de déchets ou toxines qui sont produits lors de leur transformation en énergie.  Les lipides peuvent être emmagasinés pour utilisation ultérieure, moment auquel ils sont transformés en glucides qui sont, à leur tour, utilisés comme source d'énergie.  On les retrouve dans les huiles végétales, le beurre, le lard, le fromage, les olives, les noisettes... On doit en consommer avec modération et faire attention à la longue et lourde digestion (environ 8 heures).  Il est très important de faire attention à une consommation excessive de graisses de manière prolongée, puisque les études démontrent un lien de causalité avec le développement des cancers du sein, du côlon et de l’utérus.

Les glucides représentent la  seule forme d’énergie utilisable directement par l'organisme.  Il existe des glucides simples et des glucides complexes.  L’excès de glucides simples peut avoir des conséquences fâcheuses telles que la  prise de poids ou le développement du diabète.  On trouve les glucides simples dans le sucre, le miel, la confiture et les fruits; les glucides complexes dans les fruits et les aliments à base d’amidon (pain, blé, riz, pommes de terre).  Les fibres alimentaires font partie de ces glucides complexes et sont essentielles à une bonne alimentation.  Une consommation suffisante de fibres alimentaires nous garde à l'abri de la constipation, du cancer du colon,  des diverticuloses, et, diminue même le niveau de cholestérol sanguin.

Comme ce n’est pas très pratique de compter les pourcentages de calories provenant des protéines, glucides et lipides dans la vie de tous les jours, nous dirons donc que pour être en bonne santé, il faut adopter une alimentation plus riche en crudités et respecter les proportions des quatre groupes du guide alimentaire canadien.  C’est à dire qu’il faut manger quotidiennement 5 à 10 portions de fruits et légumes, 5 à 12 portions de pains et céréales, 2 à 4 portions de produits laitiers et 2 à 3 portions de viande et substituts.

Un autre élément essentiel à ne pas négliger est de boire au minimum un litre d'eau à tous les jours.

Ceci n’est qu'un résumé de l’importance d’une bonne alimentation.  Si vous voulez en connaître plus sur le sujet ou si vous voulez connaître une meilleure façon de manger adaptée à vos besoins, vous pouvez nous contacter.  Surtout, n’oubliez pas:  Mangez mieux c’est vivre mieux!

 

 

  Qu’est-ce qui est bon pour vous?

 

Ce questionnaire sur la nutrition a pour objectif de vous faire mesurer vos connaissances en matière d’alimentation.

Vous avez simplement à répondre par oui ou non aux 50 questions.

oui non
1- Une alimentation comportant peu de glucides et beaucoup de protéines permet-elle de perdre du poids?
2- La viande, les légumes et les fruits suffisent-ils à composer une alimentation vraiment saine et équilibrée?
3- Les aliments ayant une forte teneur en glucides tels que le pain, les pâtes ou le riz, font-ils grossir?
4 - Les pains faits avec une farine complète sont-ils meilleurs pour la santé que ceux faits avec de la farine blanche?
5- Les poissons maigres comme la sole sont-ils meilleurs pour la santé que les poissons gras comme le saumon?
6- Est-ce qu'un verre de vin par jour réduit les risques de maladies cardiaques?
7- Les fritures sont-elles mauvaises pour vous?
8- Le blanc de poulet est-il moins gras que les autres morceaux?
9- Les flocons d’avoine aident-ils à abaisser le taux de cholestérol?
10- Les graisses saturées élèvent-elles le taux de cholestérol?
11- Les pommes de terres sont-elles riches en vitamine C?
12- Les légumes vert foncé ont-ils plus de vitamines que les légumes plus clairs?
13- Le lait entier contient-il plus de calcium que le lait écrémé?
14- À poids égal, le yogourt contient-il plus de calcium que le fromage blanc?
15- Les protéines font-elles moins grossir que les glucides?
16- Une alimentation riche en fibres protège-t-elle du cancer du colon?
17- Les fibres abaissent-elles le taux de cholestérol?
18- La cuisine au barbecue et au charbon de bois augmente-t-elle les risques de cancer du poumon?
19- Est-ce mauvais pour la santé de manger trop salé?
20- Une femme a-t-elle besoin, plus qu’un homme, d’un apport en fer?
21- Certaines huiles végétales contiennent-elles des graisses saturées?
22- Certains légumes et céréales contiennent-ils du cholestérol?
23- Est-il bon pour le cœur de manger deux fois par semaine des poissons gras, parce qu’ils ont un effet anticoagulant pour le sang?
24- Une alimentation riche en graisses saturées favorise-t-elle le cancer du sein?
25- Le fromage a-t-il une forte teneur en lipides?
26- Le blanc d’œuf contient-il du cholestérol?
27- Est-il souhaitable que 30% seulement des calories que nous absorbons proviennent des lipides?
28- Une alimentation riche en calcium jusqu'à l'âge de 30 ans prévient-elle l’ostéoporose des femmes ménopausées?
29- Les lentilles sont-elles riches en protéines?
30- L’alimentation végétarienne apporte-t-elle suffisamment de protéines?
31- Le corps peut-il stocker les protéines?
32 - Le corps peut-il stocker les sucres?
33- Les fumeurs brûlent-ils la vitamines C plus vite que les non-fumeurs?
34- Boire un jus d’orange en mangeant un oeuf vous aide-t-il à absorber le fer que contient le jaune d’œuf?
35- Une consommation excessive de vitamines peut-elle être nocive?
36- Le beurre est-il plus riche en graisses que la margarine?
37- La viande et le poisson contiennent-ils des protéines complètes?
38- Une alimentation hypocalorique stricte peut-elle provoquer chez une femme une carence en fer?
39- Est-ce que cuisiner dans des ustensiles en aluminium présente des risques pour la santé?
40- Les fraises sont-elles riches en vitamines C?
41- Les sucres procurent-ils plus de calories que les graisses?
42- Les oranges et les fruits jaunes sont-ils riches en b-carotènes  (substance que le corps transforme en vitamine A)?
43- Le melon est-il riche en vitamines A et C?
44- Six fraises contiennent-elles plus de fibres qu’une tranche de pain complet?
45- Est-ce qu’un verre de jus d’orange donne au corps la quantité quotidienne nécessaire en vitamine C?
46- Consommer des légumes de la famille des choux réduit-il les risques de cancer?
47- Est-il trop tard pour les femmes ménopausées de prendre des suppléments de calcium?
48- L’huile d’olive est-elle plus saine que d’autres?
49- Les aliments riches en fibres comme le riz complet et les fruits avec leur peau combattent-ils la constipation?
50- L’alimentation des enfants de moins de 2 ans doit-elle être allégée en graisses?

 

 

Quels sont vos résultats?

 

Averti en matière de santé

Oui: 6-7-8-9-16-17-18-19-23-24-27-33-35-36-39-46-48-49

Non: 5-26-47-50

Ceux qui totalisent plus de 14 points savent bien comment éviter cancer, diabète, maladies cardiaques et autres que les scientifiques estiment liées à l’alimentation.

 

Averti en matière de nutrition

Oui: 4-11-12-20-21-28-29-30-32-34-37-40-42-43-44-45

Non: 13-22-31

Plus de 13 points savent quels aliments contiennent des vitamines et des sels minéraux.  Ils savent également équilibrer leur alimentation pour tirer le meilleur parti de ce qu’ils consomment.

 

Soucieux de son poids

Oui: 10-14-25-38

Non: 15-41

Si vos réponses sont presque toutes justes, vous avez sans doute déjà essayé plusieurs régimes mais, comme c’est très souvent le cas, vous avez repris ensuite les kilos perdus.  Au lieu de vous efforcer de perdre du poids, pourquoi ne pas changer d’attitude et consommer des aliments qui maintiennent en bonne santé?

 

Se nourrit bien

Si vous avez de bons résultats dans les trois catégories.

 

Se nourrit de façon hasardeuse

Si vos résultats sont faibles dans chacune des trois catégories et si vous répondez oui aux questions 1,2,3 vous avez besoin d’être mieux informé.