L'exercice                         Surveiller son poids
 La nutrition                       Prévention des accidents
 Le sommeil                       Prévenir... pour la santé 
 La cigarette                      Accueil

Consommer de l'alcool avec modération

 

 

La consommation d’alcool possède bien peu d’avantages en comparaison aux nombreux risques qui lui sont attribués.  Bien que certains affirment que la consommation d’un verre de vin rouge par jour contribue à diminuer les risques de problèmes cardio-vasculaires, la consommation d’alcool peut avoir de lourdes conséquences.

L’alcool est avant tout une source de calories vides.  L’ingestion de fortes doses d’alcool coupe l’appétit et entraîne une carence en nutriment.  Ce déficit nutritionnel affaiblit à son tour le système immunitaire de l’organisme.  Notre corps devient alors moins armé pour contrer les agressions.  Paradoxalement, l’ingestion d’alcool contribue à la déshydratation de l’organisme, à cause de son action d’inhibition de l'hormone responsable de la rétention d'eau dans l'organisme.

En plus de ces changements, l’abus d’alcool altère le foie et favorise l’obésité.  L’ingestion d’une trop grande quantité d’alcool peut provoquer des crises de goutte et des pancréatites (inflammations du pancréas).  Pire, la consommation d’alcool est liée à plusieurs cancers (oesophage, foie, bouche, langue, larynx et pharynx).

Si les effets de l’alcool diffèrent selon les gens, il suffit quand même de 1 ou 2 verres pour provoquer une accélération du rythme cardiaque (qui à la longue peut se traduire par un infarctus) et une augmentation de la sécrétion gastrique, facteur à ne pas négliger pour la provocation d’ulcères.

Absorber l’alcool prend généralement 15 à 90 minutes. Toutefois, combinés avec une substance sucrée, tous les alcools agissent plus vite.  Le sucre a la propriété d’accélérer l’absorption par l’estomac.  Ces types de mélanges sont particulièrement redoutables.

Vous savez sans doute qu’il est dangereux de conduire après avoir consommé de l’alcool.  Saviez-vous que conduire avec la gueule de bois serait aussi dangereux que conduire en état d'ébriété?  Les réflexes normaux seraient altérés de 20 % environ, même si le taux d’alcool dans le sang est revenu à zéro.

N’oubliez pas, même les petits excès sont dangereux, surtout s’ils sont fréquents.  Une consommation modérée est donc toujours de rigueur.