Un peu d'histoire
                                         Testez votre santé
Pourquoi choisir la chiropratique                  Est-ce que ça fait mal?
                                                    Accueil

La chiropratique

 

La chiropratique est une science de la santé qui a pour objet, d’une part, le recouvrement et le maintien de la santé et, d’autre part, le diagnostic, le traitement et la prévention de ses déficiences.

Elle base son intervention, avant toute chose, sur les pouvoirs naturels de récupération du corps humain. Elle considère l’être humain dans sa globalité d’où son approche holistique envers celui-ci.

Lors de son intervention, le chiropraticien concentrera son attention sur l’état du fonctionnement du système nerveux et du système musculo-squelettique qui sont en relation directe avec les autres systèmes du corps humain. En effet, la coordination des cellules et des organes du corps se fait grâce à l’influx nerveux que transmettent les nerfs. Si cet influx ne parvient pas correctement et pleinement aux tissus et aux organes, ceux-ci perdent alors leur capacité de bien fonctionner, et prédispose ainsi un individu à être malade.

Si le chiropraticien porte une attention particulière à la colonne vertébrale, cela vient du fait qu’elle protège la très grande majorité des nerfs qui se rendent aux divers organes et tissus du corps humain.

Quand l’une des vertèbres vient à interférer avec l’influx nerveux qui circule dans l’un des nerfs qui sort de la colonne vertébrale (dérangement intervertébral mineur), cela entraîne des répercussions sur le bon fonctionnement de l’organe ou du tissu innervé par ce nerf.

Le chiropraticien s’intéresse aussi à tout ce qui peut influencer le bien-être d’une personne. Chaque fois qu’il le juge nécessaire, il conseille son patient sur ses habitudes de vie, cherchant à corriger celles qui sont mauvaises. Il lui prescrira le cas échéant plus de repos, plus d’exercices, une meilleure alimentation ou une meilleure posture ainsi que différents moyens afin de rééduquer certaines fonctions qui sont devenues déficientes. Si nécessaire, il utilisera des approches complémentaires telles que la nutrition, l’électro-stimulation, les orthèses et bien d’autres.

La formation que reçoit le chiropraticien le rend capable de poser un diagnostic, ce qui lui permet de déterminer l’indication ou la contre-indication de traitements chiropratiques. S’ils sont requis, il déterminera la nature et le nombre de ces traitements. S’ils sont contre-indiqués, il dirigera alors son patient vers le professionnel de la santé le plus apte à le traiter.

Chaque fois qu’un patient souffre d’une déficience de la santé qui peut être corrigée de façon naturelle, le chiropraticien interviendra efficacement sans médicament ni chirurgie.

Les assurances de beaucoup de gens remboursent les honoraires des chiropraticiens car elles reconnaissent que les soins chiropratiques sont naturels, efficaces et d’un prix bien abordable quand on le compare aux prix d’autres services professionnels.